Comment restaurer l’harmonie familiale

Dernière mise à jour 30/01/19 | Article
PULS_harmonie_familiale
En cas de crise, les thérapies familiales peuvent aider à gagner en sérénité. Le but? Mieux se comprendre pour mieux s’entendre.

Au cours d’une vie, une famille va traverser différents cycles, qui nécessitent des ajustements dans le fonctionnement relationnel entre chacun des membres. Que ce soit la constitution d’un couple, la naissance des enfants, l’adolescence, le décès des grands-parents, le départ du foyer des enfants… Autant d’étapes qui peuvent bouleverser l’harmonie familiale et obliger chacun à s’adapter. Dans certains cas, les changements sont tels qu’ils provoquent une crise. La thérapie familiale d’orientation systémique est l’une des méthodes psychothérapeutiques reconnues en Suisse et remboursées par l’assurance de base. Son objectif principal: mieux se comprendre pour mieux s’entendre.

Prise en charge collective

Comment ça marche? «Dans l’idéal, les thérapeutes de famille réunissent tous les membres, habituellement les parents et leurs enfants, parfois aussi les grands-parents, pour les faire parler entre eux, explique la Dre Katharina Auberjonois, psychiatre et responsable de la Consultation psychothérapeutique pour familles et couples des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). La priorité est mise sur ce qui se passe entre les personnes plutôt qu’auprès de chacun individuellement.» Un exercice collectif qui favorise les échanges dans un cadre rassurant. «Avec l’aide du thérapeute, les membres de la famille cherchent ensemble à dépasser une crise et se confrontent les uns aux autres pour trouver un apaisement à leurs souffrances. Ils sont amenés à clarifier des blessures relationnelles, reconnaître des torts et se pardonner.» En abordant aussi les non-dits et les malentendus, cette approche facilite l’accès à une meilleure entente et a un effet bénéfique sur la santé de chacun.

Trouver sa place

Ces thérapies incluant l’entourage sont d’autant importantes dans notre société actuelle où les liens familiaux se complexifient. D’une part, les s proches entre générations sont cultivés et favorisés. D’autre part, l’augmentation des divorces et des familles recomposées induit des modèles familiaux dont la durée est moins prévisible. «La multitude des nouvelles constellations familiales peut aussi bien constituer un enrichissement qu’une fragilisation des liens, remarque la Dre Auberjonois. L’essentiel est que la place de chacun soit bien définie et que les liens de base envers un père, une mère ou une fratrie restent investis et forts.»

Conseils pour préserver la paix

  • Instaurer des rituels en famille, comme par exemple les repas du soir. Ce sont des moments bénéfiques pour un partage entre les générations. Les parents peuvent favoriser les échanges ouverts en évoquant des histoires de leur propre vie.
  • Cultiver des s privilégiés avec chaque enfant, individuellement. Par exemple en faisant une sortie, un repas en tête-à-tête ou un sport en commun.
  • Garder à l’esprit que les parents sont aussi un couple. Les enfants apprécient de voir leurs parents s’occuper d’eux-mêmes en tant que couple, car c’est un modèle rassurant. Il ne faut donc pas hésiter à se réserver des moments à deux, affichés aux enfants comme une évidence.
  • Entretenir des relations proches dans les familles modernes est bénéfique pour tous, mais les parents ne doivent pas oublier une tâche primordiale de l’éducation qui est d’amener leurs enfants vers l’autonomie.

___________

Article repris du site 

A LIRE AUSSI

Être parent
Vérités sur la croissance

Vérités sur la croissance

Beaucoup de parents se préoccupent de la taille de leur enfant. Comme quantité d’idées reçues circulent...
Regardez
Accidents
guerison_fracture_patience

La guérison d’une fracture demande des mois de patience

Le champion de MotoGP Valentino Rossi a repris la compétition trois semaines après s’être cassé la jambe....
Regardez
Croissance

Des hormones pour grandir

Le retard de croissance des enfants ou des adolescents est parfois dû à un déficit de l’hormone de croissance...
Regardez
Articles sur le meme sujet
enfants_problemes_souffrent

«Les enfants qui posent de gros problèmes souffrent de leur condition»

Directeur du Centre interfacultaire en droits de l’enfant et professeur ordinaire à la Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de l’Université de Genève, le professeur Philip Jaffé sera, dès 2019, l’un des prestigieux membres du Comité des droits de l’enfant de l’ONU. Sans détour ni complaisance, il nous parle de son ascension professionnelle, mais aussi de celui qui est depuis toujours au cœur de son travail, l’enfant.
PULS_envant_psy_grave

Mon enfant va chez le psy, est-ce grave?

L’équilibre de l’enfant est une préoccupation majeure chez les parents, si bien que consulter un «pédopsy» n’est une exception aujourd’hui. Les experts du Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent nous dévoilent comment venir en aide à ceux qui sont en souffrance.

Parentalité et couple, les liaisons dangereuses

Aussi bénis soient-ils, les enfants ne sont pas toujours de bon augure pour la viabilité des couples. Ils peuvent même, dans certains cas, précipiter les parents vers la rupture. Comment concilier vie de couple et parentalité? Le Dr Robert Neuburger, psychiatre, thérapeute de couple et auteur de nombreux ouvrages, répond à nos questions.
Videos sur le meme sujet

Bébés secoués: un drame sans fin

En Suisse, chaque année, une dizaine d’enfants finissent à l’hôpital, victimes du syndrome du bébé secoué.

L'influence de l'âge du père sur la santé psychique des enfants

Concernant l’influence de l’âge des parents sur la santé des enfants, c'est généralement celui de la mère qui est évoqué.

Le syndrome de Münchausen par procuration, une forme étrange de maltraitance

Les personnes qui souffrent du syndrome de Münchausen simulent tous les symptômes d'une maladie afin d'attirer sur elles l'attention des médecins et des soignants.
Symptômes sur le meme sujet
convulsions sur un bras d'enfant

Convulsions

Mon enfant a des convulsions